Image d'entête - Perfectionnement

Perfectionnement

Le programme de formation du printemps est maintenant en ligne ! Pour le découvrir, c'est ici !

Cliquez sur le lien pour obtenir le pdf de la programmation complète.

____

Programme de formation continue

Pour qui ?

Des formations disciplinaires et générales adaptées aux besoins des artistes professionnels, artisans, gestionnaires, travailleurs culturels, techniciens de scène (Rendez-vous technique des arts de la scène), ainsi qu’aux administrateurs et bénévoles des organismes culturels (Programme AGIR).

Pourquoi ?

Ces activités de perfectionnement, offertes en collaboration avec Emploi-Québec, visent à soutenir le développement des compétences et répondent aux exigences du marché du travail.

Le Conseil de la culture, un pionnier et un leader de la formation continue dans le secteur culturel au Québec :

  • 20 années de savoir-faire en formation continue, une sélection de formateurs hors pair
  • Plus de 65 activités de formation disponibles annuellement
  • Des formations de courte durée, aux coûts et aux formats accessibles, et plusieurs ateliers développés sur mesure

Témoignages de clients

Depuis 20 ans, le Conseil de la culture a offert au-delà de 1 000 activités de perfectionnement à quelque 5 000 personnes en plus de 10 000 participations. Voici quelques-uns des témoignages recueillis au fil du temps.

Billets de formateurs

Afin de vous en offrir toujours plus en matière de développement professionnel, le Conseil vous propose des billets rédigés par ses formateurs qui apportent un éclairage sur leur champ d’activité respectif. Vous trouverez ici de l’information utile pour votre travail.

Abonnez-vous à l’infolettre Info-Formation

Lien vers le formulaire

_____________Signature AGIR CMYK EDIT

Programme AGIR

Ce programme de perfectionnement vise spécifiquement les administrateurs et gestionnaires d'organismes culturels professionnels et de loisir culturel de la Ville de Québec. Des ateliers sur mesure pour votre conseil d'administration ou des formations de groupes à dates et heures fixes sont offertes. Pour en apprendre davantage, cliquez ici.

 

Bilan de compétences pour les travailleurs culturels en transition de carrière

Vous êtes un travailleur indépendant de la culture, vous vivez des creux de carrière, vous envisagez un changement important sur le plan professionnel ? Vous pouvez vous adresser en toute confidentialité à l’équipe de Aide de préparation à l’emploi (APE) en consultant les coordonnées des quatre points de services.

Pour plus d'infos, cliquez ici.

_____________

Admissibilité – Ateliers de perfectionnement pour les artistes, artisans et travailleurs culturels

L’entente conclue avec Emploi-Québec permet d’offrir des activités de perfectionnement aux artisans et aux artistes professionnels (1) ou en voie de professionnalisation (relève). Cette entente permet également d’offrir ces activités aux travailleurs culturels qui œuvrent dans des organismes non assujettis à la loi favorisant le développement de la main-d’œuvre (2).

Pour certaines formations, et si des places sont disponibles, il est possible d’accueillir des participants d’autres régions du Québec.

Si des places sont disponibles dans une activité de formation, elles pourront être comblées par des participants sans emploi, pour un maximum de 2 participants par formation.

Afin de mesurer l’impact de la formation dans le secteur culturel, Emploi-Québec exige du participant qu’il fournisse son numéro d’assurance sociale.

  1. Artiste professionnel: tout artiste qui, ayant acquis sa formation de base par lui-même ou grâce à un enseignement ou les deux, crée ou interprète des œuvres pour son propre compte, possède une compétence reconnue par ses pairs dans sa discipline et signe des œuvres qui sont diffusées dans un contexte professionnel.
  2. Les entreprises dont la masse salariale s’élève à plus de 2 M $ doivent consacrer au moins 1% de cette somme à la formation. Les personnes travaillant dans un organisme assujetti à cette loi paient le tarif correspondant à la valeur réelle de la formation.

Information

formation@culture-quebec.qc.ca

Commentaires et suggestions

Si vous avez des demandes spécifiques ou des suggestions de cours à nous formuler, S.V.P. communiquez avec : karine.legare@culture-quebec.qc.ca

Téléphone : (418) 523-1333 – poste 228

Merci aux partenaires et bénévoles

Les activités de perfectionnement sont rendues possibles grâce au soutien financier d’Emploi-Québec, direction régionale de la Capitale-Nationale, direction régionale de la Chaudière-Appalaches, direction régionale de Montréal, du ministère de la Culture et des Communications, de la Ville de Québec et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Le Conseil de la culture peut compter sur la collaboration d’un ensemble d’organismes artistiques et culturels pour mener à bien sa programmation d’activités de perfectionnement, de même que sur une équipe de praticiens du milieu bénévoles qui participent à ses divers comités de soutien à la programmation. Le Conseil les remercie chaleureusement de leur précieuse contribution.

Le testament et la succession

Pourquoi et comment l'artiste en arts visuels doit penser à sa planification successorale

Horaire
  • Le 16 mai 2018 de 9h à 17h

NOUVEAU !

Tout au long de sa carrière, un artiste produit un nombre grandissant d'œuvres, lesquelles peuvent acquérir une valeur culturelle, patrimoniale et… financière. Il devient alors nécessaire de s'assurer de la pérennité et de la bonne gestion de ce corpus d'œuvres et des revenus qu'il pourrait générer à titre posthume.

Pour un artiste des arts visuels, la mise en place d'une planification successorale doit être abordée avec clairvoyance, car elle aura une influence certaine sur la pérennité de ses œuvres et sur l'exploitation des droits d'auteur ; ceux-ci subsistent normalement jusqu'à la fin de la 50e année suivant le décès de l'auteur.

Dans ce contexte, la planification successorale, et notamment la rédaction d'un testament artistique, est une démarche importante qui permettra à l'artiste de déterminer les conditions de préservation et d'exploitation de son patrimoine artistique, puis de choisir les personnes qui y veilleront et celles qui pourront en bénéficier.

Plus de détails