Image d'entête - Perfectionnement

Perfectionnement

« Retour à la liste des formations

Formation de base

Choisir cette formation +

Classe de maître en mise en scène avec Martine Beaulne

Direction d'acteur, espace scénique et travail d'équipe

Clientèle visée : Cette formation s'adresse aux metteurs en scène, réalisateurs et chorégraphes

Description : « Être metteur en scène, c'est créer des univers par le biais d'une écriture scénique singulière. C'est organiser tous les éléments scéniques tels que la lumière, le son, les mouvements des acteurs, les éléments scénographiques et la rythmique du texte pour qu'ils forment un tout cohérent. C'est assembler et désassembler, c'est dire et contredire, c'est construire et déconstruire.

Non seulement faut-il organiser l'espace scénique selon une vision artistique qui nous est propre, mais encore doit-on savoir transmettre des directives claires et précises pour que nos collaborateurs donnent une forme concrète à nos idéaux. Un metteur en scène, c'est un chef d'orchestre qui dirige une équipe et s'inspire des visions de chacun pour arriver à un tout commun.

La mise en scène possède son propre système de codes visuels et sonores. Elle regroupe différentes personnes, interprètes, concepteurs scénographiques (décors, costumes, accessoires, musique, éclairage, vidéo), collaborateurs spéciaux (chorégraphes de mouvements et de combats) et techniciens.

C'est un travail d'équipe qui demande une vision précise, sensible, intelligente et cohérente. Il faut savoir la partager de façon claire et concise puis harmoniser nos idées à celles des autres, tout en restant singulier.

La mise en scène comporte différentes étapes : l'analyse de l'œuvre, la conception scénographique, sa mise en espace, la direction d'acteurs, la réalisation conceptuelle sonore et lumineuse, la conscience des impératifs de production sur les plans horaire, financier et technique.

Objectifs :

Au sortir de la classe, qui sera ponctuée d'exposés, de travaux pratiques et de discussions, vous serez en mesure de :

  • • Mieux comprendre la direction d'acteur et mener tout le processus artistique d'une production théâtrale
  • • Comprendre les différents espaces liés à la mise en scène
  • • Analyser les lignes de force de l'espace selon différentes configurations
  • • Saisir le sens du rapport que l'acteur entretient avec l'espace et les différents éléments scénographiques
  • • Comprendre les dynamiques, le rythme des mouvements, les directions et les positions
  • • Transmettre clairement vos directives artistiques ainsi que votre analyse de l'oeuvre aux concepteurs et aux acteurs
  • • Identifier les étapes et les moments propices pour transmettre vos directives et bâtir des liens avec d'autres metteurs en scène

Où et quand?

Centre Alyne-LeBel
310, boul. Langelier, Québec


  • Le 23 février 2019 de 9h à 17h
  • Le 24 février 2019 de 9h à 17h

Frais d'inscription

  • Coût : 35 $ (taxes incluses)
  • Valeur réelle : 150 $

Source de financement : Emploi-Québec, direction régionale de la Capitale-Nationale

Collaboration : Lab Québec

Durée : 14:00 heures

Formateur / formatrice : Martine Beaulne, Comédienne, metteure en scène, auteure et enseignante

Biographie : Jeune diplômée du Conservatoire d'art dramatique de Montréal (1975), Martine Beaulne parcourt la planète avec un vif désir de découvrir ce qui se fait ailleurs. Avec Giovanni Poli, Eugenio Barba, Guy Freixe, Shogu Otah et le groupe Dairakudakan, elle approfondit aux quatre coins du monde ses connaissances, autant de la commedia dell'arte que du nô moderne, du butô et de la comédie classique.

Forte de ce bagage impressionnant, la metteure en scène se démarque solidement. À partir de 1991, elle monte, entre autres, au Théâtre de la Veillée, au CNA,TPQ, TNM, Rideau Vert et à La Licorne, L'arbre des Tropiques, Cinq Nô modernes, Désir sous les ormes, La Locandiera, Albertine, en cinq temps, Le vrai monde?, Roméo et Juliette, Dom Juan, La Savetière prodigieuse, Avaler la mer et les poissons. En 2004, elle met en scène Urnos, projet multidisciplinaire (la Nef présenté à l'Usine C).

Elle réalise ensuite Top Girls, Blue Heart et Toutefemme à l'Espace Go. Elle crée Le Doute et Le Déni chez DUCEPPE. En 2012, elle met en scène Madame de Sade de Mishima au Théâtre du Trident. Puis suivent Les Saisons, Louis Mailloux et Cantate de guerre, En 2013, la revoici chez DUCEPPE avec Les Muses orphelines, en 2014 avec Août – Un repas à la campagne et en 2016, Race de David Mamet et en 2018, Le chemin des passes dangereuses de Michel Marc Bouchard et en 2018, L'État de Normand Canac-Marquis au Théâtre de La Rubrique.

À l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, elle dirige depuis 2013 différents opéras, Les visiteurs de Menotti, La Voix humaine de Poulenc et L'Elisir d'Amore de Donizetti et Humanitudes de José Acquelin et Éric Champagne et Svadba d'Ana Sokolovic.

Au Théâtre de l'Oeil, elle met en scène Zoé perd son temps de Michelle Allen (1995), La cité des loups de Louise Bombardier, co-mise en scène avec André Laliberté (2005) et Marco bleu de Larry Tremblay (2018). Elle intègre une scène de marionnettes dans La Savetière prodigieuse de Garcia Lorca au TNM (2005).

Boursière à maintes reprises du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, elle a enseigné à l'École supérieure de théâtre de l'UQAM pendant plus de vingt ans. Elle recevait en 2012 le prix d'excellence en Enseignement, volet carrière.

En 2004, Martine Beaulne présentait chez Leméac un essai sur la mise en scène, Le Passeur d'âmes, et elle publiait, en 2012, chez Dramaturges Éditeurs, Voir de l'intérieur coécrit avec Sylvie Drapeau.

Choisir cette formation +